« On a gagné » ; regards sur une victoire amère
Nadim Émond et Myriam Tardif, 2013, 55 min.

s y n o p s i s

Projections

"L’année 2012 a été marquée par la plus grande mobilisation étudiante de l’histoire du Québec et s’est soldée par une fin un peu brusque, dont le résultat est assez controversé. La hausse a été annulée, mais qu’arrive-t-il de toutes les autres revendications et rêves pour lesquels les militant-e-s se battaient jour et nuit? La grève est finie, les gens retournent en classe et la paix sociale se rétablit.

 

Cependant, qu’arrive-t-il avec les plus de 3379 arrestations qui ont eu lieu durant la grève ? De ce nombre, plusieurs centaines d’arrestations ont été faites en vertu du code criminel, incluant de lourdes conditions de libérations et parfois des séjours en prison.

 

Pendant que le mouvement se félicite de sa “victoire”, ces gens continuent à vivre les conséquences de la judiciarisation et des conditions. Nous avons entendu leurs histoires à travers les médias de masse et la police. Cependant, ce film vise à comprendre ces événements du point de vue des arrêté-e-s, de l’intérieur. Quelles conséquences ces événements ont eu sur leur vie personnelle, quel est leur rapport avec leurs conditions ou avec le soi-disant retour à la normale."